Collection Olympique

[Retour] - [Plan du site] - Accueil > Voyages - Contacter le webmaster

VOYAGES OLYMPIQUES
TURIN 2006 2ème PARTIE

Cliquez sur une image pour l'agrandir (fonctionne avec Javascript activé)

Jour 5 à Jour 10 (15 au 20 février)
Jour 5, 15 février 2006
Nous décidons de faire une lessive aujourd'hui. Quelle drôle d'idée, nous n'arrivons pas à faire démarrer la machine et de plus, avec nos différents essais, nous n'avons plus ni eau chaude ni chauffage, gênant! Nous arrivons, nous ne savons très bien comment, à remettre en route. Nous allons au magasin Carrefour local histoire de recharger le frigo. Après un repas digne de ce nom, nous partons pour le village sponsor, histoire de glaner quelques souvenirs par ci par là. Je m'enregistre au press lounge de Coca-Cola grâce à ma carte media du Torino Piemonte Media Center. On nous y offre un pin's et nous invite à revenir quand nous voulons pour boire ou manger. Petit tour chez les autres sponsors, Samsung, EuroSport, Fiat, Neutrogena et le centre d'échange de Coca-Cola. Il n'y a plus grand chose, les stocks sont épuisés nous dit-on. Je pars pour le Torino Piemonte Media Center, impossible de procéder à l'actualisation de mon site, le serveur bloque. Retour à l'appartement où mon colocataire m'annonce que nous sommes sans chauffage ni eau chaude! Catastrophe, la température est fraiche. Nous essayons pendant plus d'une heure de remettre la chaudière en marche, sans succès, il est 1 h du matin, nous sommes fatigués et allons nous coucher sous une montagne de couvertures!

2006 Turin 15 février

Jour 6, 16 février 2006
Au petit matin, je prend les choses en main, et grand miracle, je trouve le bon bouton, tout repart, quel soulagement, il ne faisait pas très chaud et l'ami Philippe est parti sans pouvoir se doucher ni se réchauffer à ses épreuves. Un autre ami, Michel, passe chercher quelques affaires que je lui confie à ramener en France. Comme il est en voiture, j'en profite pour partir avec lui au village sponsor. Je reste quelques instants au Coca-Cola center et part à la recherche de nouveaux objets à glaner. Rien de miraculeux, quelques cartes postales, un sac, un petit tour dans le bus de Samsung, de quoi m'occuper un peu. Je rentre à l'appartement déjeuner et repars pour le Media Center. J'y rencontre l'ami Marc B. qui s'occupe de la mise à jour de son site. Nous échangeons quelques petits trucs concernant nos sites respectifs et des photos. Nous découvrons que nous bénéficions d'un casier réservé à notre nom avec de la documentation. Philippe nous rejoint un peu plus tard, nous allons à une dégustation de produits locaux organisée tous les jours au Media Center. C'est excellent, fromages, charcuterie, bonbons aux plantes, digestif aux plantes, nous apprécions!

2006 Turin 16 février

Jour 7, 17 février 2006
Philippe est parti tôt, ses épreuves sont à 10h et il y a 3h de trajet pour rejoindre le site du ski de fond. Je m'attarde un peu à l'appartement avant de partir pour le centre de media. En arrivant, petit arrêt à la maison de Vancouver dans l'espoir d'apercevoir Lucile. Quelle chance, elle est là! Nous sortons pour discuter un moment au soleil. Des étudiants de l'Université Georges Washington aux USA, nous apercevant, nous demandent si nous acceptons de répondre à un sondage concernant notre vision des Jeux Olympiques. Nous acceptons volontiers, d'autant que la récompense est un ....pin's!
Un peu après j'emmène Lucile au centre de media, comme elle ne dispose pas du pass, je lui prête mon sac Torino Piemonte Media Center et nous rentrons ensemble sans soucis. Pas de contrôles particuliers d'autant que l'on commence à me connaitre! J'en profite pour passer quelques coups de téléphone importants et vérifier mes mails.
Nous repartons ensemble, elle m'emmène à la maison du Canada, j'y glane quelques petits drapeaux aux couleurs de Vancouver 2010 que je réserve aux enfants d'écoles que je visiterai après les Jeux. Nous regagnons son hôtel situé en face de la gare de Porta Nuova et nous nous séparons, je pars vers le Palavela où se déroule la compétition de danse sur glace.
Je rencontre Irina et Igor, mes amis russes. Je reste un moment avec eux, puis nous partons manger au centre commercial du Lingotto et faire quelques courses. La journée se termine par un petit passage au centre de media, je dois communiquer quelques renseignements pour avoir une petite chance d'obtenir un guest pass pour le village olympique, croisons les doigts!

2006 Turin 17 février

Jour 8, 18 février 2006
Passage à la Poste centrale pour envoyer un paquet. Comme d'habitude, les renseignements italiens ne sont pas meilleurs que ceux de nos administrations et on me balade sur 2 ou 3 guichets avant de m'indiquer le bon. Petit passage éclair au Media Center, puis je rentre rapidement à l'appartement déposer mon PC avant de repartir car j'ai rendez-vous avec mes amis canadiens et Philippe à la gare de Porta Nuova pour aller à Sestrière. Tout le monde se retrouve en temps et en heure et nous embarquons dans le train. Après 1h10 de trajet nous arrivons à Oulx, il nous faut prendre la navette DOM1 (dorsale) pour rejoindre Sestrière, environ 1h de trajet. Sur la route, je recois un message d'Edouard qui s'y rend également. Nous nous retrouvons à la descente du bus. Après un petit passage par la maison suisse où des sonneurs de cor font une petite démonstration, nous nous dirigeons vers le Club France. Grâce à nos laissez-passer nous rentrons sans problème ainsi que tous nos amis à qui il en est délivré un temporaire. Nous buvons un pot ensemble aux milieux d'athlètes. Franck PICCARD, médaillé d'argent à Albertville est présent et accepte gentiment de se prêter à une séance d'autographes et de photos. Florence BAVEREL-ROBERT médaillée d'or à Turin en biathlon est également présente et nous signe un autographe. Nous n'arrivons à reconnaitre toutes les personnes qui nous entourent. Le journal des sports de France 3 se déroule en direct à quelques mètres de nous. Une fois fini, Henri SANNIER, le présentateur, passe parmi nous. Nous repartons un peu plus tard sans avoir diné car le restaurant est plein. Nous nous arrêtons au buffet de France Television qui se tient dans l'entrée d'accès au Club France et rejoignons ensuite nos amis canadiens partis dîner en ville. Timing parfait, nous partons rejoindre la navette DOM1 qui nous ramène sur Oulx. Le chauffeur ne connait pas bien la route et c'est une volontaire italienne qui lui dit par où passer! Le train du retour est quasiment vide, il est 11h du soir.

2006 Turin 18 février

Jour 9, 19 février 2006
Tiens! les pickpockets sévissent toujours sur Turin, mon ami Philippe s'est fait dérober le porte-monnaie, pourtant enfermé dans la poche de son blouson, dans le tram qui le conduisait vers le centre. Aujourd'hui, il neige sur Turin, une neige lourde, imbibée d'eau et qui laisse un magma boueux après le passage des voitures qui circulent. Je rejoins Marc B. au Torino Piemonte Media Center, pas mal de documents intéressants ont été mis à notre disposition aujourd'hui. Nous allons diner au Club France ce soir, les bus sont rares, nous marchons dans la neige boueuse, mais finissons par arriver à bon port et pouvons nous restaurer d'un bon repas chaud. Au menu, soupe aux haricots blancs et saucisson, civet de chamois, polenta et choux-fleur, salades variées, fromages et gateau noix et miel.
Jour 10, 20 février 2006
Tôt le matin, je décide d'aller jusque chez Visa (réservé aux Olympians mais une info a été difFusée disant que l'accès nous est possible). C'est derrière Casa Italia (château Valentino) sur les bords du Pô, dans un club d'aviron. A l'entrée, on me fait savoir qu'il faut être recommandé par un Olympien (malheureusement, je n'ai personne d'olympien dans mes relations!) pour être accepté ou bien m'adresser auprès du service de presse de Visa. Je repars pour aujourd'hui, sans oublier de faire un tour à Casa Italia (la vitrine du Comité Olympique Italien). Un lieu splendide, où l'on retrouve les nombreux sponsors de l'équipe italienne. Tout le monde peut rentrer.
Ensuite, petit passage par Omega, histoire de voir s'il n'y a pas de pin's à glaner. Malheureusement, il n'y a qu'une hôtesse pour la distribution et je ne peux en avoir qu'un! Direction Piazza Solferino où je dois retrouver Edouard accompagné de sa femme et de sa fille. En l'attendant, je fais le tour des sponsors et fini par le Press lounge de Coca-Cola (réservé à la presse). J'y grignote quelques amuse-gueules en regardant la course du super géant féminin. On nous sert un plat chaud (viande et pommes de terre), très bon. Dès que Carole Montillet a terminé sa descente, je pars rejoindre Edouard qui est arrivé. Je lui fais faire le tour des sponsors. Nous terminons par Coca-Cola où nous retrouvons les collectionneurs habituels. Je les accompagne à nouveau vers Omega, puis Medal Plaza et nous nous séparons après avoir récupéré dans une banque la nouvelle pièce de 2 € éditée par l'Italie à l'occasion des Jeux de Turin. Je pars rejoindre Gemma que j'ai invité à venir voir le programme libre de danse sur glace en ma compagnie, n'ayant pas réussi à vendre mes places à un prix acceptable. Elle en est ravie. Nous sommes placées un peu haut malgré le prix exhorbitant de ces places, mais nous voyons l'ensemble de la piste.
La compétition est magnifique, les couples se succèdent les uns aux autres, on voit la différence de difficultés au fur et à mesure que l'on se rapproche des meilleurs. Cependant, nos critères ne sont pas ceux des juges et les notes nous paraissent parfois bien injustes! Mais que nous sommes profanes...
Après la compétition, nous sommes rejointes par Claude qui n'a pu suivre les épreuves que derrière un rideau car n'ayant pas de billet, bien qu'il ait pu rentrer dans l'enceinte Grèce à son accréditation de volontaire. Nous allons manger un plat de pâtes chez Gemma et Claude, comme il se fait tard, Gemma me propose de rester dormir pour éviter de me retrouver sans bus. J'accepte volontiers.

2006 Turin 20 février



flechegauche Précédent: Voyages Olympiques, Turin 2006, partie 1, de la cérémonie d'ouverture au jour 4 / Suite: Voyages Olympiques, Turin 2006, partie 3, du jour 11 à la cérémonie de clôture flechedroite